Mai 68. Regard de l’État.

Prochaine communication, le 17 mai 2018 (Petit auditorium de la BNF Tolbiac), colloque Les mondes de 68 (INHA, BNF, AN, Centre Pompidou), dans le cadre de l’exposition « Icônes de Mai 68 » présentée à la BnF (cp_mondes_68_prog)

« Mai 68, regard de l’État. Étude du fonds photographique du préfet Maurice Grimaud de la Bibliothèque nationale de France »

Alors que les évènements de Mai 68 ont fait l’objet d’un grand nombre d’études historiques, le point de vue de « l’autre côté », celui de l’État, semble avoir suscité moins d’intérêt auprès des historiens ; à tel point qu’un corpus de plus de 1 000 photographies donné par le préfet Maurice Grimaud au cabinet des Estampes de la Bibliothèque nationale est resté, jusqu’à ce jour, inédit. Produites par l’identité judiciaire et la direction des services techniques section photo-cinéma, et versées en trois temps (1968, 1970, 1971), les photographies témoignent – ou servent de preuves ? – des manifestations, des barricades, des dégâts causés par les soulèvements et des opérations de nettoyage qui en découlent. Les portraits de manifestants, pris séparément ou en groupe, complètent l’ensemble.

Après avoir exposé la méthode de recherche qui a permis cette redécouverte, les conditions de production de ces images ainsi que leurs caractéristiques et usages, nous nous interrogerons sur les motivations qui ont conduit le préfet Maurice Grimaud à faire un don à une bibliothèque et non à un service d’archives, et nous questionnerons les critères qui ont présidé à la sélection des photographies. In fine, nous tenterons de mieux comprendre l’élaboration d’une représentation officielle de Mai 68 et, par extension, celle de son histoire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *