RENCONTRES DATA&PIXEL 2023

Mémoire, Vie privée, Utopie,
la sociophotographie enquête sur la transition numérique

Dans le cadre du MIP ArTeC « La sociophotographie enquête sur la transition numérique », les étudiant.es du Master « Plateformes numériques, création et innovation » de l’université de Paris 8 Saint-Denis, et du Master Photographie de l’École nationale supérieure Louis-Lumière présentent les enquêtes qu’ils ont réalisées cette année sur trois thèmes : Mémoire, Vie privée, Utopie dans la transition numérique. (Voir le site : https://numerique-investigation.org/)

Les étudiant.es ont recueilli des expériences d’utilisateurs qui permettent de saisir l’impact du fonctionnement des plateformes numériques sur les pratiques sociales : comment les amourettes de l’enfance se transforment au gré des informations glanées sur les réseaux socionumériques, comment des artistes peintres dévoilent ou jouent leurs pratiques sur les plateformes, quels rituels des sorcières féministes peuvent transmettre dans les interstices de la toile. Les plateformes mémorisent et diffusent des informations qui rendent très difficile à celles et ceux qui construisent une popularité à travers leurs griffes de maîtriser les frontières de leur vie privée. Plusieurs enquêtes mettent plus directement en cause les plateformes dans les transformations qu’elles opèrent sur les activités qu’elles publicisent, encourageant des activités dangereuses, opacifiant – du moins dans leur discours – leur matérialité.

Les travaux photographiques qui construisent une enquête visuelle en soutien de l’article expriment les émotions ressenties, les déformations subies, les utopies perdues. Le travail photographique est à la fois journal intime, portrait, trace des phénomènes sociaux et numériques. C’est un medium utilisé pour sa puissance interprétative et imaginative, mais aussi pour des pratiques expérimentales. Il sert différents desseins, artistiques, militants, parodiques et heuristiques. Les jeunes photographes sont particulièrement sensibles aux possibilités mais aussi aux rétorsions exercées par les plateformes numériques où ils et elles se doivent d’assurer une présence, pour faire connaitre leurs talents. Les rencontres Data&Pixel leur donnent la parole pour présenter leurs travaux dans toute leur richesse.

« La sociophotographie enquête sur la transition numérique » est un atelier-laboratoire soutenu par l’EUR ArTeC, MIP (module d’innovation pédagogique), encadré par Sophie Jehel, professeure des Universités, co-directrice de l’école doctorale Sciences sociales, chercheure au CEMTI (Université Paris 8) – Centre d’études sur les médias, les technologies et l’internationalisation  et Véronique Figini, maîtresse de conférences à l’ENS Louis-Lumière.

https://numerique-investigation.org/data-pixel-la-sociophotographie-enquete/



Citer ce billet
Véronique Figini (2023, 14 février). RENCONTRES DATA&PIXEL 2023. 4.P. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/agpd

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search