La Documentation française et la France au travail 1945-1980. Le point de vue de l’État

Dans le cadre des 24e Rendez-Vous de l’Histoire de Blois (https://rdv-histoire.com/figini-veron-veronique), participation à la table ronde (Carte blanche au Ministère des Armées), La Documentation française et la France au travail 1945-1980. Le point de vue de l’État, avec Gwenaële Rot (PR, Sciences Po Paris). Modérée par Lucie Moriceau-Chastagner (Cheffe du département de la médiation et des publics de l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense – ECPAD). 

Vendredi 8 oct. 2021 de 11:30 à 13:00 

Conseil Départemental – Salle Kleber-Lousta

Lancement du paquebot France en présence du président de la République Charles de Gaulle
Saint-Nazaire, Loire-Atlantique, 11 mai 1960
Négatif argentique noir et blanc sur support souple 6 x 6 cm
© La Documentation française / ECPAD – André Branlard

En lien avec l’exposition organisée par l’ECPAD « Les Français au travail 1945-1980. Archives photographiques de La Documentation française », la commissaire de l’exposition, Lucie Moriceau-Chastagner, propose une table ronde intitulée « La Documentation française et la France au travail 1945-1980. Le point de vue de l’État ». En se fondant sur les archives iconographiques de La Documentation française, nous reviendrons sur la genèse de cette extraordinaire entreprise de documentation d’État fondée en 1945, ses objectifs d’information factuelle comme le rôle sous-jacent que sa photothèque a eu dans la construction d’une œuvre photographique d’envergure et encore peu connue aujourd’hui. Près de trente ans avant la création de la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire (DATAR), cette photothèque administrative développe une politique de soutien à la création d’œuvres documentaires et engage de nombreux talents chez les photographes, souvent réunis sous le vocable « humanistes » (Willy Ronis, Robert Doisneau ou bien François Kollar). La communication s’attachera à analyser cette production photographique singulière dans sa double valeur d’art et de document, d’information et de propagande, de témoignage enfin en dessinant une physionomie sociale d’une France en mutation par le travail dans le contexte de l’épanouissement des « Trente Glorieuses ».

https://rdv-histoire.com/programme/edition-2021-le-travail/la-documentation-francaise-et-la-france-au-travail-1945-1980-le-point-de-vue-de-l-etat

Cette participation à la table ronde s’inscrit dans l’axe 1 de mes recherches : LA PHOTOGRAPHIE ET L’ÉTAT. Usages publics, nationaux et transnationaux.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search