Inauguration Salle de projection Claudine Nougaret – Raymond Depardon à l’ENS Louis-Lumière.

Claudine Nougaret et Raymond Depardon. Salle de projection ENS Louis-Lumière. 24 novembre 2017. Photo Elise Comte.

Raymond Depardon au milieu des étudiants de l’ENS Louis-Lumière. Inauguration salle de projection. 24 novembre 2017. Photo Elise Comte.

Raymond Depardon au milieu des étudiants de l’ENS Louis-Lumière, jeudi 24 novembre 2017. Photo Steven Baillin

Séminaire « Photographie et Histoire ». Vendredi 21 avril 2017, Archives nationales

Les deux prochaines communications du séminaire sont :

  • Encyclopédie historique de la photographie à Toulouse (1839-1914) par François Bordes (Inspecteur général du patrimoine, chargé de mission au sein du collège archives de la direction générale des Patrimoines (DGPAT) du ministère de la Culture et de la Communication).
  • De l’image fixe à l’image animée (1820-1910). Actes des notaires de Paris pour servir à l’histoire des photographes et de la photographie par Marc Durand (Secrétaire de documentation, Département du Minutier central, Archives nationales, site de Paris).

Lieu : AN, Caran Paris, Salle suspendue, de 10h00 à 12h00. Accès soumis à autorisation (veroniquefigini@free.fr)

Séminaire « Photographie et Histoire ». Vendredi 24 mars 2017, Archives nationales.

Objet d’un ouvrage en cours de publication, la problématique développée par l’historienne Françoise Denoyelle portait sur les Portraits d’André Malraux (1904-1976). Le rôle des icônes, des photographies d’auteur, d’amateur et d’anonyme dans la construction du mythe : un ajustement ciselé texte/image synonyme d’un concept éditorial innovant qui pourrait inspirer la création d’une collection dédiée à la photographie patrimoniale.

Mathilde Kiener est ensuite intervenue sur L’introduction de la photographie dans la publicité en France (1927-1935) : réception et diffusion. Doctorante au centre de recherches sur les arts et le langage  (CRAL-EHESS), le bilan de ses recherches a fait l’objet d’échanges avec les participants à la séance, entre autres, les conservateurs Hélène Bocard (Palais de la Porte Dorée), Sandrine Bula (AN), Michel Quétin (AN), Dominique Versavel (BnF). Corinne Gascard (BHVP) l’a invitée à consulter le fonds André Vigneau.

Séminaire « Photographie et Histoire ». Vendredi 24 février 2017, Archives nationales.

De droite à gauche, Marc Durand, Mathilde Kiener, Françoise Denoyelle, Louis Boulet, Mathilde Falguière, François Bordes, Hélène Bocard, Lucie Moriceau, Enrico Floriddia

24e année du séminaire de recherche fondé par Françoise Denoyelle. ENS Louis-Lumière Archives nationales/CHSXXe siècle Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne/CNRS

Lire la suite

Rencontres CNRS Jeunes « Sciences et Citoyens », samedi 28 janvier 2017, Université de Rennes 1.

Depuis plus de vingt-cinq ans, le CNRS permet aux jeunes et aux chercheurs de débattre et de dialoguer lors d’un rendez-vous annuel de réflexion et d’échange.

En 2017, les Rencontres CNRS Jeunes « Sciences et Citoyens » ont eu lieu, le 28 janvier, à l’Université de Rennes 1, sous forme de trois débats autour des thèmes suivants :

  • Sciences et religion.
  • Souvenirs, souvenirs : Mémoires électronique, synaptique et historique.
  • La photographie, du reflet du réel à l’outil de communication.

Ce dernier atelier s’inscrit dans le courant des visual studies. À l’initiative du physiologiste, Jean-Luc Morel, chargé de recherche au CNRS et chercheur à l’Institut des maladies neurodégénératives (IMN) de l’Université de Bordeaux, ont été réunis des chercheurs au profil varié : Nathalie Boulouch (maîtresse de conférences en histoire de l’art contemporain et photographie à l’Université de Rennes 2), Mercedes Volait (architecte, docteur en Études arabes de l’Université de Provence et habilitée à diriger des recherches en Histoire de l’art, spécialiste de l’histoire architecturale et patrimoniale de l’Égypte moderne, directeur de recherche au CNRS, directeur du laboratoire InVisu), François Jost (Professeur émérite en Sciences de l’information et de la communication à l’Université de Paris III, ex-directeur du laboratoire « Communication, Information, Médias » (CIM)), Ferrante Ferranti (Photographe, responsable d’un atelier photographique à Sciences Po) et moi-même. Le public était essentiellement composé d’étudiants en communication et, en sciences fondamentales et biomédicales. Une publication des échanges est actuellement soumise à l’approbation du comité scientifique (http://www.cnrs.fr/sciencesetcitoyens/spip.php?article16).

Lire la suite